WILHELM RAABE


Wilhelm Raabe reste encore aujourd’hui dans l’ombre des autres grands auteurs du XIXe siècle. Theodor Fontane avait reconnu dans une lettre  l’« immense talent narratif » de Raabe et Hermann Hesse l'a comparé avec admiration à Grimmelshausen et Dickens, il lui manquait d’être l’objet de « plus de critiques », c’est-à-dire plus d’attention d’un public plus large, visant à aiguiser l'appétit pour certains des textes les plus magnifiques que la littérature allemande ait à nous offrir. Plus prêt de nous : Günther Grass et Arno Schmidt sont plein d’admiration pour lui. La prose tardive de Raabe en particulier, laisse loin derrière lui la littérature sage du réalisme bourgeois et pointe déjà vers la modernité.Le caractère expérimental de ses romans et récits fascine encore aujourd’hui. Thomas Pavel, dans la La pensée du roman, le place dans la même lignée  que Joseph Conrad et Henry James. 

 

 

Titres disponibles
La Bonne pâte
Wilhelm Raabe

La Chronique de la rue aux Moineaux
Wilhelm Raabe

Le Champ de Wotan
Wilhelm Raabe

 
Les Archives du Chant des Oiseaux
Wilhelm Raabe

Les Courrone de la victoire
Wilhelm Raabe


Recherche

Recherche par livre, auteur ou mot-clé

Lettre d'informations